Les 3 séries gagnantes : Emilie Lescale, Emmanuelle de Maistre, Marie-Line Rios

Nous avons aimé les différents regards de ces 3 photographes.

Emilie Lescale pour son reportage très diversifié et pourtant très homogène sur le transibérien, Emmanuelle de Maîstre pour sa série de silhouettes sur la digue normande de Collignon (Cherbourg) qui nous raconte une histoire, et Marie-Line Rios pour sa forte série sur les routes de Tenerife.

Elles sont toutes différentes, et pourtant sur le même thème.

Elles seront exposées pendant un mois chez Numériphot, à Toulouse, en novembre 2010.

Emilie Lescale
Toulouse (31)
voir son site

"À l’heure des avions et des TGV, monter dans un train de Pékin à Moscou est peut-être un moyen de retrouver la lenteur qui donne un sens au voyage. Cette lenteur seule qui permet les rencontres, la contemplation.

Dans ce transsibérien, c’est un petit monde qui s’organise, qui change au gré des descentes, des nouveaux voyageurs."















Emmanuelle de Maistre
Tourlaville (50)
voir son site

"La digue de Collignon (Cherbourg) forme un chemin linéaire qui s’achève « dans l’eau ».
Ceux qui empruntent cette route dévoilent involontairement par leur posture et leur démarche le but que chacun se donne à ce court voyage aller-retour.
J’étais particulièrement sensible à ces silhouettes anonymes et épurées qui se détachaient sur cette lumière de fin de journée.
Ce petit voyage sur la digue est un écho au voyage à travers les âges de la vie."
















Marie-Line Rios
L’Union (31)
voir son site

"Parc National du Teide, situé au centre de l’île de Ténérife aux Canaries, juillet 2008.

La route qui traverse le parc national et qui mène au mont Teide, point culminant de l’île, est faite tantôt de lacets et virages en épingles, tantôt de lignes droites à l’infini. Tout au long du parcours, il est possible de s’arrêter sur des points de vue pour admirer un paysage lunaire fait de coulées de laves, de formations rocheuses ou de sable fin. Un site où l’être humain se sent minuscule face à ce décors gigantesque !"

Matériel utilisé : Canon 400D + objectif sigma 17-70